Devenu incontournable sur YouTube, Mohamed Henni est une véritable star à Marseille depuis maintenant plusieurs mois. Si le Marseillais s’est fait connaître partout en France et rassemble plus d’1,3 millions d’abonnés sur sa chaîne YouTube, ce n’est pas tellement grâce à la pertinence de ses analyses de matches de foot, mais plutôt grâce à l’originalité dont il fait preuve dans ses vidéos d’après match, à tel point que certains joueur de foot reprennent ses expressions sur leur réseaux sociaux, à l’image d’Antoine Griezmann. L’attaquant Nîmois Umut Bozok a même été jusqu’à apparaître dans une vidéo avec lui après le match Marseille – Nîmes. Il faut dire que casser sa télé à l’aide de batte de baseball, de gants de boxe, de sa voiture ou même…d’une autre télé, il fallait y penser non ? Mohamed Henni ne cesse d’innover pour casser sa télé après chaque défaite de son club de cœur : l’OM. Aujourd’hui en pleine lumière, Mohamed Henni n’a pas tout de suite percé sur YouTube, il publie sa première vidéo en 2012, après que Parisiens et Marseillais se soient quittés sur un match nul de deux partout, le jeune supporter marseillais, totalement anonyme à l’époque, se filme au milieu de la forêt en train de brûler un maillot parisien. Mais Mohamed commence réellement à se faire connaître en 2016 sur une vidéo dans laquelle il pousse un supporter parisien dans l’eau du vieux port, alors que celui-ci se promenait avec un maillot du PSG en plein cœur de Marseille. Il se fait par la suite remarquer en répondant à une vidéo de l’Etat Islamique qui menaçait de s’en prendre à la ville de Marseille.

 T’as cru que c’était quoi Marseille ? T’as cru que t’allais venir, nous zigouiller et repartir tranquille ?  Apparemment, l’État français ne peut pas nous défendre. La vie de ma mère, ils n’arrivent pas à défendre les Français. Nous on s’en bat les couilles, les Marseillais, on ne va pas se laisser faire ! ,

voici les mots forts de Mohamed Henni, qui ont divisés les internautes entre ceux saluant son courage et ceux pointant du doigt son inconscience. L’Etat Islamique lui avait d’ailleurs répondu en le qualifiant de  « petite racaille arabo-francisé ». La notoriété de Momo a pris une ampleur magistrale en août 2017 alors qu’il certifie que Neymar ne viendra jamais au PSG. La suite nous la connaissons.  Sa réplique :

Si Neymar vient au PSG je *** tous les zboubs de Paname

l’a propulsé littéralement dans une autre sphère. La machine Mohamed Henni est en marche. Actuellement, le snapchateur vacille entre pétage de plomb après chaque défaite de l’OM et sketch sur tout type de sujets tels que Parcoursup, Instagram ou encore une analyse sur le dernier son de PNL. Il est même devenu une référence chez beaucoup de jeunes qui reprennent ses expressions. Le Youtubeur régale en permanence notamment avec son matraquage sur certains joueurs à l’instar de Valère Germain et Kóstas Mítroglou qu’il n’hésite pas à fustiger après chaque contre-performance. Cependant, le jeune talent se défend d’attiser la haine :

 On m’a reproché de faire couler des joueurs et de leur mettre trop de pression. Mais j’en ai rien à foutre. Ils sont assez bien payés pour encaisser ça. Après, je fais quand même attention à rester dans l’humour caricatural, je ne fais aucune incitation à la haine. 

 Aujourd’hui très influent dans notre société, beaucoup d’entrepreneurs qui souhaitent se lancer dans un milieu quelconque ont envie que Mohamed Henni partage leurs profil sur ses réseaux afin de leur donner de la notoriété et d’augmenter leur visibilité. Notre agence InfluenceLife ayant un partenariat avec lui, nous nous en rendons compte tous les jours, alors que beaucoup d’entrepreneurs nous font appel afin que nous les mettions en partenariat avec des influenceurs, Mohamed Henni est de loin le plus sollicité car il suscite énormément de buzz se renouvelant sans cesse. Fin 2018, l’influenceur que tout le monde s’arrache va même plus loin en créant sa marque, disponible sur son site internet, sur laquelle figure deux de ses phrases favorites « Jvous Nike » et « Ce soir c’est Match », il vend Sweats, tasse ou encore coque de téléphone. Alors qu’il ne cesse de monter, il vise désormais une place de chroniqueur à la télévision

Mon but, c’est que mon avis footballistique soit vu et reconnu. Après, comment et sur quelle plateforme? Je ne sais pas encore. Peut-être via un poste de chroniqueur à la télévision… ça dépend dans quel média. L’After sur RMC, je serai complètement chaud ! 

La question que l’on se pose désormais : Mais où s’arrêtera-t-il ?

 

 

 

Quelques vidéos marquantes de Mohamed 

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre Newsletter pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

Vous vous êtes abonné avec succès !

Share This